Présentation

Is the concept of « environmental sustainability » misleading ?
Mixed perspectives.

Sommaire de la page Symposium

Résumé  20-22 octobre 2021

La FEdération de Recherche en Environnement et Durabilité (FERED, Université de Strasbourg/CNRS/INSERM) a récemment été créée. Dans le but d'inaugurer cette nouvelle structure de recherche, nous lançons un appel à contributions.

L'événement se tiendra à Strasbourg (et si nécessaire, également en ligne) les 20-22 octobre 2021 sur le thème : « Is the concept of "environmental sustainability” misleading? Mixed perspectives ». Le Symposium offrira ainsi une excellente opportunité de questionner le concept de durabilité au carrefour de nos différentes disciplines et pratiques, afin de mieux comprendre et maîtriser la manière dont il affecte la recherche environnementale au sens large.

A l'heure de l'urgence climatique, de la perte dramatique de biodiversité et de la prise de conscience de la nécessité d'une transition vers le "monde futur", le concept de "durabilité" est devenu un mot à la mode qui traverse nos disciplines. Bien que le concept recouvre une réalité très ancienne, il a été universellement défini et reconnu, notamment dans le rapport Bruntland des Nations unies "Notre avenir à tous" (1987), comme la satisfaction des besoins du présent sans affecter ceux des générations futures. Cette définition large laisse une grande marge d'appréciation à ceux qui s'y réfèrent. Surtout, l'utilisation du concept semble avoir été largement contournée pour couvrir des processus ayant un impact néfaste sur l'environnement.

Par conséquent, le fil conducteur de cet événement consistera à évaluer le concept de durabilité et comment les pratiques qui prétendent s'en inspirer ont évolué. Nous formulons l'hypothèse que, du fait d'une définition large, il est nécessaire d'évaluer comment cette marge de manœuvre a été exploitée, et l'usage qui a fait évoluer le concept de durabilité et transformé nos recherches disciplinaires.

L'ambition de ce colloque sera de contribuer à l'émergence d'une " nouvelle discipline scientifique innovante de la durabilité ", en s'interrogeant sur les abus qui ont pu être faits du concept au cours des quarante dernières années, en réfléchissant aux moyens d'écarter ces abus, en dessinant rigoureusement les contours de la " durabilité environnementale " et en essayant de comprendre en quoi elle fait encore sens.